Aller au contenu

La Dernière Lettre

ma.22 février, 20h
salle communale
Théâtre
Durée: 1h30
Dès 12 ans
Plein tarif 40.-
AVS, AI, chômeurs, 
Club Tribune, Unireso 34.-
Etudiant.e.s ou apprenti.e.s 
jusqu'à 30 ans 20.-
Carte 20ans20francs 15.-

Violaine Arsac (écriture et mise en scène)  d’après un texte publié en 2021 aux éditions Les Cygnes Avec: Marie Bunel, Grégory Corre, Noémie de Lattre et Mathilde Moulinat 

C’est quoi la culpabilité? Cette question tient harmonieusement tous les tableaux de la nouvelle pièce de la metteuse en scène française, Violaine Arsac.

Tout se passe quelque part sur la côte Est des USA. Anna (Noémie de Lattre) perd son mari dans une rixe. Deux balles dans la poitrine. Que deviendra-t-elle, une petite fille entre les mains? Voilà qu’elle reçoit une visite inattendue. Clémence lui apporte une lettre: celle de Michaël Elis, le meurtrier-condamné de son mari. Une correspondance épistolaire voit le jour entre Anna et Michaël. Clémence, brillamment jouée par Marie Bunel, sert de courroie de transmission. 

Après le très remarqué Les passagers de l’aube, nominé aux Molières 2020, catégorie Révélation masculine pour Grégory Corre (Alex Larcher, l’avocat d’Anna dans cette nouvelle pièce), Violaine Arsac revient ici avec une plume encore plus poignante et poétique. C’est en vraie conteuse qu’elle propose une étonnante fresque de quatre personnages. C’est quoi la culpabilité? Votre enfant peut-il être coupable? 


En coproduction avec le Service culturel Migros Genève