Aller au contenu

Les Ritals

D'après le roman de François Cavanna
je. 13 janvier, 20h
salle communale
Théâtre
Durée: 1h30
Dès 12 ans
Plein tarif 38.-
AVS, AI, chômeurs, 
Club Tribune, Unireso 33.-
Etudiant.e.s ou apprenti.e.s 
jusqu'à 30 ans 20.-
Carte 20ans20francs 15.-

Bruno Putzulu (adaptation et jeu) Mario Putzulu (mise en scène) Grégory Daltin (musique, accordéon)

En France, on les appelait: Macaroni! Ritals! avec quelque chose de condescendant dans la voix. Il s’agit bien sûr des migrants italiens dans les années 1960. Eh oui, c’est bien d’eux dont Bruno Putzulu parle dans sa pièce de théâtre Les Ritals, titre du célèbre roman autobiographique de François Cavanna.

Et c’est sur les traces du grand Cavanna écrivain, Cavanna homme de presse et même Cavanna satiriste que se glissent Bruno Putzulu et l’accordéoniste Grégory Daltin. Quelle douceur, cette fisarmornica ! Elle met en mélodie les souvenirs d’enfance de secondo. La volonté paternelle de s’épurer de son italianit : Francesco devient François jusque dans l’accent. Et que dire de la chaleur d’une mère devant son fils bouleversé par l’index moqueur? Peut-être du remord? Ni Putzulu, ni Cavanna n’aurait connu l’odeur âcre de l’insulte si leur mère n’avait pas eu la mauvaise idée d’aimer un Rital, pardon, un Tchink! Bruno Putzulu a reçu le César du meilleur espoir masculin en 1999 pour Les petits désordres amoureux, d’Olivier Peray.