Aller au contenu

Yael Miller

En première partie de Blick Bassy

sa. 2 octobre, 20h30
salle communale
Blues, soul, afro pop
Durée: 2h
Plein tarif 35.-
AVS, AI, chômeurs, 
Club Tribune, Unireso 30.-
Etudiant.e.s ou apprenti.e.s 
jusqu'à 30 ans 20.-
Carte 20ans20francs 15.-

Yael Miller voix et synthétiseurs, Amélie Payen Basse, Roland Merlinc Batterie

Originaire de Tel Aviv où elle étudie le chant le piano et le trombone dès le plus jeune âge, c’est aujourd’hui entre Genève et Paris, ses deux villes d’adoption, que Yael Miller puise son inspiration et propose une pop originale, hybride et visionnaire. Ancrée dans son époque, indépendante, sa musique est à son image : libre.

Décomplexée de toute tendance, cette chanteuse et technicienne, amoureuse de synthétiseurs analogiques a choisi le français, l’anglais et l’hébreu, sa langue natale, pour partager à travers sa voix chaude et singulière une esthétique qui en fait sa véritable signature.

Concrets ou oniriques, les textes de Yael Miller racontent son histoire, ses cultures. Souvent intimes quand elle évoque son enfance et sa relation avec son père atteint d’une maladie mentale, certains titres se positionnent aussi sur des sujets actuels tels que le climat politique en Israël, le racisme et les relations hommes/femmes en occident face à l’exploitation patriarcale du corps et de son image.